1- 4) Le forum



plan du forum
Situé au Nord -Ouest de la Decumanus Maximus, à proximité du Petit Amphithéâtre, il a été entrepris sous Trajan et Hadrien. De dimension moyenne (132m x 72m), il servait de centre des affaires et de marche pour la ville de Divodurum mais également de place politique et administatrive. Certaines études à partir des cartographies du site archéologique montrent qu'il possédait deux monuments importants et rectangulaires.


1- 5) Le crypto portique de la place d'Armes



Gravure représentant le crypto-portique
Présent au pied de la cathédrale Saint -Etienne, il fut découvert en 1878/1881 par des sondages, et mis à jour entre 1914 et 1917. Cet édifice en ruine dont seules quelques voûtes sont bien conservées, montre un dispositif assez peu courant en Gaule. Les deux salles qui composent les ruines de cet édifice ne sont pas identiques. La plus grande mesure environ 41m x 6 m x 3,5m tandis que la plus petite a une largeur de seulement 3,30m pour une hauteur de 2,5m.


1- 6) Les nécropoles et temples divers



Plan de répartition des nécropoles
La ville de Divodurum possédait plusieurs nécropoles différentes, à l'extérieur de l'enceinte de la cité. Les plus vastes sont celles de Pontiffroy au nord de la ville, du Sablon au Sud et celle de la Horgne. Metz possédait également de nombreux temples et places religieuses comme le Niseum.... (Voir la partie consacrée à la religion et à la mort)


1- 7) Saint -Pierre - aux - Nonnains



Photo nocturne de l'église actuelle



Schéma de Saint Pierre-aux-Nonnains
Actuellement, il ne reste pas grand chose de l'ancien édifice romain. Différentes théories existent sur l'emploi de cet édifice. Certains chercheurs attibuent à ce monument le rôle de Palestre à savoir un ensemble architectural destiné au sport notamment à la lutte ; d'autres pensent qu'il s'agit d'un édifice thermal ou encore d'une basilique mais l'absence de source sur le site et l'absence d'élement affirmant son rôle de Basilique nous rapprochent plus du Palestre ou du Gumnasium datant du Bas - Empire. Aujourd'hui, le site a été modifié et les vestiges du mur romain sont intégrés dans la plus ancienne église de France : Saint -Pierre - aux - Nonnains.


1- 8 ) La Maison Carrée



Vue extérieure de la maison carrée (gravure)



Vue intérieure de la maison carrée (gravure)
Située au centre de la ville avec 21m de longueur, 13m de large sur 16m de haut, la Basilique était d'une architecture remarquable, éclairée grâce à deux séries de dix fenêtres ménagées dans les murs longitudinaux. Plus ancienne que la Basilique Saint -Pierre, elle etait encore debout en 1769 comme le montre la gravure publiée par les Bénédictains.


1- 9) Les édifices "privés"



Evolution d'une maison type
Bien que la ville de Divodurum ait su se constituer un patrimoine architectural diversifié et imposant, il ne faut pas oublier les édifices ou maisons privées. Les plus belles sont sans conteste celles des riches notables de la ville. Elles étaient constituées au départ de torchis soit un assemblage d'argile sur un cadre en bois. Cependant, sous Trajen ou pour les batiments publics, on assiste à une véritable révolution architecturale. En effet, on remarque l'apparition de matériaux plus solides comme la pierre et le mortier romains. Les décorations suivent celles des monuments avec l'utilisation de petites pièces de verre et de terre cuite colorée appelées mosa´que. Les décorations murales s'améliorent avec l'utilisation de fresques mouillées ou recouvertes de cire afin de faire ressortir la richesse des couleurs. On remplace les toits de paille par des toits en tuiles ; la toiture gallo-romaine était constituée de deux tuiles qui recouvraient ensemble les toits. En effet, la tuile ronde appelée In Brex etait posée sur une tuile plate appelée Tébule afin de faciliter l'écoulement des eaux. Des cours intérieures apparaissent avec de petites fontaines ornementales. On copie l'architecture romaine en la mêlant à la celtique pour créer une nouvelle forme d'art appelé art Gallo Romain.


Contactez
l'auteur

retour

sommaire

suite
T.P.E. 2001
Lycée Julie Daubié - Rombas